itenfr
  • Accueil
  • Blog
  • LES NOUVELLES TECHNOLOGIES D'ÉVOLUTION ASSISTÉE EN ATTENDANT DES DIRECTIVES DE L'UE

LES NOUVELLES TECHNOLOGIES D'ÉVOLUTION ASSISTÉE EN ATTENDANT DES DIRECTIVES DE L'UE

LE NUOVE TECNOLOGIE DI EVOLUZIONE ASSISTITA IN ATTESA DI LINEE GUIDA DALL’UE

Les Nouvelles Techniques d'élevage, connues en Italie sous le nom de Technologies d'évolution assistée (ou TEA) représentent la dernière frontière de l'amélioration génétique (prix Nobel de chimie 2020 à Jennifer Doudna et Emmanuelle Charpentier). Ils permettent, grâce à la technique des ciseaux moléculaires, d'intervenir sur le génome de la plante permettant de "faire taire" certains gènes qui la rendent sensible à une certaine maladie ou d'activer une mutation génétique contrôlée qui permet d'améliorer certaines caractéristiques nutritionnelles de certains aliments. . Résultat : réduction de l'utilisation des pesticides, plus grande résistance des cultures à l'impact du changement climatique, amélioration des qualités nutritionnelles des aliments.

Un exemple? La nouvelle tomate 'Sicilienne Rouge GABA élevé 'une variété de tomate exclusif qui, grâce aux TEA, contient des niveaux élevés d'acide γ-aminobutyrique (GABA), un nutriment considéré comme utile pour abaisser la tension artérielle.

L'impact potentiel des TEA dans la vie quotidienne et dans la transition vers une production agricole durable est donc très important, mais la législation européenne est encore à la traîne. L'objectif est de définir la voie législative au sein de cette législature (2023).

Il a été débattu lors du panel "L'innovation dans l'agriculture passe par les technologies d'évolution assistée" animé par Anna Meldolesi, journaliste scientifique du Corriere della Sera, qui a parlé Luigi Cattivilli, Directeur du CREA Génomique et Bioinformatique qui a expliqué les avantages des nouvelles biotechnologies, Paulo De Castro, Député européen de la Commission Agriculture, Giorgio Bergésio, Chef de groupe de la Commission de l'agriculture Lega Sénat, Giuseppe L'Abbate, Commission agriculture du groupe M5S Chambre des députés, qui a fait le point sur la réglementation.

Paolo De Castro il a également lancé un appel aux médias pour qu'ils s'efforcent de transmettre des informations correctes sur les TEA : "Il faut rappeler aux citoyens qu'ils n'ont rien à voir avec les OGM - en fait, ils ne modifient pas le patrimoine génétique - et sont l'une des possibilités concrètes que nous doivent réduire l'utilisation de produits chimiques dans l'agriculture et suivre les objectifs du New Green Deal. De plus, ce sont des technologies qui peuvent être facilement appliquées même par de petits laboratoires et peuvent donc concrètement soutenir notre chaîne de production ».

Joseph Labbate il a rappelé que : « Le Parlement européen est massivement favorable à la diffusion des TEA. Renoncer à les utiliser signifie pour nos producteurs une perte de compétitivité. Au-delà de la législation européenne, en Italie nous avons une autre difficulté. En effet, une loi interdit l'expérimentation sur le terrain, n'autorisant que celle en laboratoire. Nous, en tant que force politique, avons présenté un projet de loi qui surmonte cet obstacle, sinon nous ne pourrons guère avancer dans les études et les applications dans ce domaine. Il y a un risque réel que de nombreuses études déjà commencées en Italie doivent être déplacées à l'étranger pour trouver une application ».

Giorgio Bergesio a conclu : « La pandémie avant et maintenant la guerre en Ukraine ont mis en évidence l'importance de la recherche scientifique pour parvenir à de nouveaux modèles de production durable. Notre pays doit renforcer la collaboration entre la recherche et le système de production, pour développer sa compétitivité. Il sera essentiel de déterminer les autorisations législatives qui rendent applicables les TEA : aujourd'hui l'urgence dictée par le changement climatique doit être confrontée aux ressources offertes par l'innovation scientifique. Sinon notre secteur agricole risque de très lourdes pertes avec un impact négatif sur notre PIB estimé à environ 15% ».

EMPLACEMENT

Centre des congrès Lingotto
Via Nizza 280 - 10126 TURIN

PREPARATION

Tél. + 39.334.7622059
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs. Vous devez activer Javascript pour la voir.